Enseignements en Informatique à l’ENS – Introduction

Le diplôme de l’École normale supérieure

L’École normale supérieure offre un diplôme d’établissement intitulé diplôme de l’École normale supérieure, qui conjugue une formation d’excellence dans une discipline principale avec une ouverture dans d’autres disciplines.

Ce diplôme est ouvert aux normaliens élèves et étudiants qui ont fait l’objet d’une procédure de sélection spécifique.

Le diplôme de l’ENS est délivré au terme d’une scolarité d’une durée de trois ans (en règle générale) pendant laquelle chaque normalien fait valider :

L’informatique à l’École normale supérieure

Dans le cadre du diplôme de l’ENS, les études d’informatique prennent deux formes distinctes :

Des passerelles existent entre les différents départements de l’ENS. Sous réserve de l’accord des directions des études concernées, une réorientation peut être envisagée en cours de scolarité.

Objectifs

Les élèves/étudiants inscrits dans la filière informatique du diplôme sont rattachés au Département d’informatique (DI) de l’ENS, qui leur propose, pour leur spécialité principale, un parcours aux effectifs réduits (une vingtaine par promotion), une formation d’informaticiens possédant une bonne connaissance générale des mathématiques pures et appliquées dans des secteurs variés. Un encadrement renforcé permet un rythme plus rapide. Les enseignements sont complétés par des stages de recherche. Les objectifs de la formation sont les suivants:

Débouchés

Tout normalien titulaire du diplôme de l’ENS en informatique aura acquis un master recherche et peut donc commencer une thèse de doctorat en informatique ou en mathématiques, qu’il achèvera en principe au terme de d’environ trois années. Il peut également commencer immédiatement une carrière non universitaire.

Une fois la thèse de doctorat éventuelle achevée, les débouchés possibles après 1, 2 ou 3 ans sont les suivants :

Organisation du cursus: vue d’ensemble

Le cursus est organisé sur trois années, correspondant à la troisième année de licence (L3) et aux deux années d’un master (M1 et M2). Au terme de ses études, l’élève/étudiant inscrit au diplôme de l’ENS qui a obtenu un master-recherche et validé, par ailleurs, des enseignements supplémentaires à hauteur de 72 unités ECTS recevra le diplôme de l’École Normale Supérieure.

La licence (L3) d’Informatique, dans le cadre du partenariat avec l’Université de Paris, nécessite l’obtention de 60 ECTS, répartis en 48 ECTS de cours de niveau L3 (premier et deuxième semestre) et M1 (deuxième semestre) et 12 ECTS pour le stage de recherche en laboratoire (universitaire ou industriel), prioritairement en province et d’une durée d’environ 8 semaines entre juin et août. Les normaliens valident également des enseignements supplémentaires pour le diplôme de l’ENS (au moins 24 ECTS recommandés par année).

Une filière Maths–Info est proposée en première année. Les élèves qui la choisiront seront inscrits en L3 de Mathématiques et en L3 d’Informatique et valideront les 2 licences. Formation exigeante, elle permet aux élèves motivés de poursuivre pendant un an une double formation en mathématiques et en informatique. Elle donne également aux élèves encore indécis la possibilité de repousser d’un an le choix entre les deux disciplines.

La première année du master (M1) d’Informatique nécessite l’obtention de 60 ECTS, répartis en 30 ECTS de cours de niveau M1 et 30 ECTS de stage de recherche en laboratoire à l’étranger. Les élèves/étudiants valident également des enseignements supplémentaires pour le diplôme de l’ENS (au moins 24 ECTS recommandés par année).

La deuxième année du master (M2) d’Informatique nécessite l’obtention de 60 ECTS, et inclut des cours de niveau M2 et un stage de recherche en laboratoire en France ou à l’étranger. Les normaliens valident également des enseignements supplémentaires pour le diplôme de l’ENS (au moins 24 ECTS recommandés par année). L’année de M2 se termine le plus fréquemment par le choix d’un directeur et d’un sujet de thèse de doctorat. À ce niveau, les élèves/étudiants s’intègrent progressivement dans un laboratoire de recherche.

Outre les stages obligatoires de L3, M1 et M2, il est possible à partir de la 2e année de scolarité de faire une année de stage à l’étranger. Il est nécessaire de préparer les stages plusieurs mois à l’avance pour obtenir l’accord des directeurs des études, effectuer les démarches d’obtention de visa, obtenir la signature des conventions de stage, des ordres de mission et parfois obtenir une année de césure (étudiants) ou un congé sans traitement (élèves).